Dans mon bureau…

Voici comment j’écoute de la musique dans mon bureau –à la maison, pas au travail, je précise pour les éventuels grincheux !-.

La musique est transmise soit en filaire de zoliMac et iTunes, soit d’un iBidule en wifi vers une borne Airport Expressen fait, un DAC, tout-à-fait excellent en termes de rapport qualité-prix, avec un convertisseur Burr Brown qu’on trouve dans des objets jusqu’à 10x plus chers : qui a dit qu’Apple est cher ??? Tournez vous vers l’ésotérisme en hifi, et on en reparlera 😆  -, elle-même reliée à un antique mais néanmoins vaillant ampli -très bonne alimentation, il est allumé 24×7 depuis plusieurs années-, sur lequel sont branchées deux enceintes JM Lab du milieu des années 90 -étonnantes eu égard à leur taille, avec même du grave, et un aigu assez fin- et un lecteur/graveur de CD audio très côté et assez cher à sa sortie, qui me sert en fait assez peu cependant.

L’ensemble m’a coûté moins de 150 euros je pense : j’ai trouvé l’ampli pour 5€ dans un vide-grenier, il nécessitait un gros travail de nettoyage et de passage au spray anti-oxydant, et le reste sur la baie, avec une vraie bonne affaire pour le lecteur/graveur, venu d’Autriche  😉 . Le plus cher, c’était finalement la borne, mais j’avais des bons d’achat de je ne sais plus qui… En termes de rapports qualité/prix, c’est imbattable !

Music_Bureau

2 réponses sur “Dans mon bureau…”

  1. Je confirme. Cette borne Airport est très utile. Sans compter qu’elle permet un relais WIFI intéressant. La mienne date de pas mal de temps et n’a pas pris une seule ride. Contrairement à des tas d’objets elle ne souffre pas de l’obsolescence programmée qui sied à tant de matériels hiTech.

  2. Oui, elle sert même de relais Wi-Fi, mais, ici, ce n’est pas très probant. Le modem émet en wifi dans une partie de l maison, le signal est amplifié au centre pour essayer de couvrir l’autre partie de la maison, mais ce n’est pas toujours suffisant. La borne crée un autre réseau Wi-fi indépendant, mais qui ne porte pas très loin. Et je ne peux pas la déplacer, puisqu’elle est connectée à l’ampli hi-fi.
    Mais c’est plus dû à la configuration des lieux, dans les faits. Passage par CPL obligatoire, néanmoins, pour récupérer une bande passante correcte à l’autre bout : 20 Mbps en Wi-fi sur chaque borne, 25 Mbps en download en fin de chaîne avec le CPL, près de 40 en ethernet. Bref, c’est hétéroclite, mais ça fonctionne convenablement à peu près partout, et très bien dans le bureau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.