Leçon de blues

Down in the holeEt hop ! Pour entamer le week-end après une autre longue semaine laborieuse –mais avec de vrais beaux paysages d’hiver au gré de mes pérégrinations ces derniers jours-, ce petit blues en forme de leçon de chant, très expressif et vraiment maîtrisé pour un anglais blanc chantant le blues –sachant qu’à la même époque, il était adepte d’un falsetto assez plaintif-, et de rythmique très adéquate, c’est à dire carrée et simple…

Je reste toujours aussi dubitatif quant à « the ancient art of weaving » instauré par les deux guitaristes, mais il paraît que le guitariste en chef aime ça… Pour moi, c’est souvent un grand barnum… –cliquer sur l’image pour la voir en beaucoup plus grand-.

C’est extrait de leur album le plus décrié –ou le deuxième plus décrié ?– mais parmi le plus vendus, allez comprendre ! Ça date du début des années 80 et ce titre mérite largement d’être sauvé, perdu au milieu d’autres parfois très moyens…

3 réponses sur “Leçon de blues”

  1. Tiens, un nouveau pseudo 😉 Ça fait quelques jours déjà que tu atterris dans la boîte à spams des commentaires du fait de cette saisie élusive… Du coup, je me suis dit que c’était une saisie volontaire 🙂 !
    Avec le recul, l’album me plaît mieux qu’il y a quelques années, et il n’y qu’un seul titre que je n’écoute jamais, c’est « Indian Girl », vraiment médiocre.

Répondre à Sardequin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.