Playlist de compétition

Hier, après avoir démonté l’ancien lavabo et installé nouveau –instants épiques où l’on se rend compte que le pied de l’ancien était à moitié scellé dans le sol : lorsque le carrelage a été posé, ils sont passés autour du pied plutôt que de passer en-dessous… Il a fallu le casser au marteau pour l’enlever…-, j’ai testé cette playlist pour me concentrer plus spécifiquement sur l’aspect purement sonore, afin de tester le nouveau lecteur de CD –cliquer sur l’image pour la voir en plus grand-.

Playlist06022016

Conclusions : au stade de développement actuel des convertisseurs numériques à haute résolution, très honnêtement, je ne suis pas sûr qu’il y ait plus qu’ un pouillème de chouïa de différence avec l’ancien, qui était exactement de la même génération. Autant d’énormes progrès en matière de confort sonore semblent avoir été réalisés depuis l’apparition des tout premiers lecteurs au début des années 80, autant, depuis une petite dizaine d’années, les constructeurs semblent avoir atteint la quintessence d’une technique.

Donc, comme l’ancienne platine, celle-ci sonne ample et rigoureuse, avec de beaux timbres et une scène sonore réaliste –sachant que l’aménagement de la pièce est largement perfectible pour cette dernière caractéristiques-, et exploite au mieux les CD qui lui sont confiés : quand les enregistrements sont de qualité, il sont restitués  de manière très satisfaisante, quand ils sont mauvais ou anciens, cela s’entend aussi… Les différences entre prises de son montrent qu’elle n’a pas de couleur propres marquées et qu’elle s’avère donc d’une belle neutralité : c’est exactement ce qu’on lui demande !

2 réponses sur “Playlist de compétition”

  1. Le pas supérieur technologique en matière de lecteur est bien le » blu ray audio » dont les résultats sont extrêmement proches de la prise studio en particulier dans l’absence de compression sonore …
    C’est bluffant au niveau précision et présence sonores!
    Seuls bémols: un catalogue très restreint et la nécessite de posséder l’ampli qui va avec et les enceintes ad hoc, ça fait des sous !! 😉

  2. J’ai en effet quelques Blu ray audio en 24/96, qui sont excellents, mais qui étaient déjà excellents en CD… Et même si je suis attaché à un certain confort sonique, ce n’est pas ma priorité première : j’écoute plein de très vieilles choses, et l’oreille s’y habitue et reconstruit ce qui manque dans des oeuvres archi-connues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.