Du Go à X-Files comme du coq à l’âne

Hier soir, en rentrant, je me suis précipité pour regarder la fin de la deuxième manche entre Alphago et Lee Sedol, dont j’avais entamé le visionnage très tôt le matin, et que j’avais dû quitter pour aller travailler… C’est vraiment passionnant, et les commentaires aident à comprendre au mieux ce qui se passe sur le goban et à essayer d’élaborer une stratégie. A l’inverse de tous les pronostics initiaux, la machine a encore gagné ! Avec tout cette histoire, qui se prolongera demain matin dès 5 heures, je n’ai même pas eu le temps d’écouter la plus petite oeuvre musicale, puisqu’aujourd’hui, je m’y suis mis également, pour essayer de battre mon ordinateur. Comme je suis quasiment novice à ce jeu, évidemment, je n’ai pas gagné ! Et ça va à l’encontre d’à peu près toute logique propre aux échecs, du coup, cela ne m’aide guère, au contraire !

J’ai proposé à CookingCat de nous inscrire dans un cercle de Go, elle m’a regardé avec de drôles d’yeux et ne comprend pas qu’on puisse rester des heures devant un plateau… Pfff…

DiablotinGo

Après tout ça, il me restait néanmoins assez de temps pour regarder les épisodes 10.5 et 10.6 de X-Files, et je peux vous annoncer que la fin de 10.6 laisse présager un 11.1, ou alors je ne m’y connais pas ! Pour achever en beauté la série, la fin de 10.5 aurait d’ailleurs très bien convenu, avec un instant de sérénité dans le pré/jardin jamais rencontré à dire vrai dans cette série. Au demeurant, les deux épisodes étaient très bons, et on a même découvert les deux agents qui, potentiellement, succéderont à Mulder et Scully lorsqu’ils partiront en retraite vers 15.5 ou 15.6 !

3 réponses sur “Du Go à X-Files comme du coq à l’âne”

  1. Pas fan du jeu de Go (d’ailleurs je ne crois pas y avoir jamais joué). Tout comme des Échecs, sans doute trop nul pour y prendre du plaisir…
    Quant aux X-Files, petite réflexion au sujet des «éventuels» remplaçants, c’est quand même un peu “too much” d’avoir pris une rousse et un beau jeune premier 😉

  2. Tout cela s’apprend avec patience et abnégation, mais on peut y prendre beaucoup de plaisir ! J’ai beaucoup fréquenté les cercles d’échec, comme je l’ai dit dans une autre notule, et j’y ai longtemps joué en tournoi, et encore plus souvent dans les bars, pour le plaisir : http://latelierdediablotin.fr/WordPress3/2014/05/707/
    Quant au Go, j’ai appris à jouer adolescent, mais c’est un jeu peu populaire dans nos contrées, et, de ce fait, les occasions de jouer se présentent rarement. L’intérêt du match entre Lee Sedol et l’IA, c’est qu’on n’attendait pas cette dernière à ce niveau, du fait de la complexité de ce jeu, aux règles éminemment simples. C’était impensable il y a encore quelques mois…
    La saison 10 ayant été pleines de clichés et de clin d’oeil, j’ai trouvé celui-ci tout-à-fait bienvenu et cocasse : plus c’est gros, plus ça passe, même si Rousse 2 est moins jolie que Rousse 1 😉 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.