Parallèle étonnant

Basse6cJe n’avais plus écouté le premier extrait depuis des lustres –la chanson fut longtemps difficilement accessible, et seulement parue sur 45T-, et c’est en l’entendant hier sur cet excellent album et suite à la lecture de ce billet de Sardequin qu’il est entré dans mes oreilles hier matin…

Mais oui bien sûr, le parallèle avec le second extrait –l’une de mes chansons préférées du groupe– est évident : basse mobile sur un tempo moyen dans les deux cas –même si c’est une basse six cordes -cliquer sur l’image pour la voir en plus grand- dans le second extrait, en appui de la basse traditionnelle-, résolutions harmoniques fondées sur le même schéma, paroles plus nostalgiques que dépressives, ambiance douce-amère… Ce parallèle, étonnant, m’a sauté aux oreilles ! Dans les deux cas, c’est très beau !

A vous de vous en faire une idée !

2 réponses sur “Parallèle étonnant”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.