In memoriam. Le souvenir des vieilles choses

Ici, je vous parle d’un temps que les plus de trente ans auront du mal à appréhender ! En faisant du rangement dans mes tiroirs pleins de nouilles et de vieilleries, j’ai retrouvé –cliquer sur l’image pour la voir en plus grand– :

VieilesChosesInf

un lecteur SyQuest EZ135 en SCSI, avec ses cartouches, qui ne peut plus me servir à rien, puisque l’interface de connexion –le haut de gamme de l’époque, bien supérieur au port parallèle des PC d’antan– est totalement obsolète depuis plus de quinze ans !
SCSIPortAvec un port SCSI, on pouvait chaîner 7 éléments sur le même port d’un ordinateur, il fallait simplement attribuer un numéro d’ordre à chaque élément et terminer la chaîne par un « bouchon terminateur » –cliquer sur l’imagette pour voir à quoi ça ressemblait-.
Ainsi, sur le même port étaient branchés le SyQuest, un graveur de CD Rom et un scanner. C’était un excellent outil de sauvegarde, à une époque où un disque dur n’excédait pas quelques centaines de Mo. Il me reste même quelques cartouches, dont je ne peux malheureusement rien faire, mais si je les mets dans le lecteur, l’ensemble semble fonctionner parfaitement –et même silencieusement-. J’ai gardé un bon souvenir de cette chose, les cartouches fonctionnant comme de petits disques durs de 135 Mo, et non comme des disquettes, au contraire de l’autre chose que j’ai retrouvée, qui est donc…

… un lecteur de disquette Iomega ZIP 100 : les cartouche de ce lecteur –USB, et donc exploitable-, qui fonctionnaient comme de « super-disquettes » permettaient d’accueillir 100 Mo de données. J’en ai une douzaine, je ne sais même plus exactement ce qui y figure, mais je vais m’empresser de vérifier. Je pense qu’il s’agit essentiellement de vieux fichiers Quark XPress que je ne pourrai pas ouvrir avec les versions actuelles du logiciel, mais peut-être y-a-t-il des sorties PDF de ces fichiers ? J’ai même retrouvé une disquette « Transfert imprimeur » !

Entre les deux, la guerre a fait rage, et ils ont assez longtemps accompagné certains des Macs présentés ici. Des deux, j’ai toujours préféré le SyQuest, beaucoup plus rapide et solide, mais il était beaucoup moins répandu, plus cher, et m’a donc peu servi d’outil de transfert. Evidemment, tout cela est maintenant archi-obsolète, en cette époque de clé USB bien plus pratique et moins chère !

Quoi qu’il en soit, une grande partie de tout cela et des tonnes de nouilles de câbles, vont partir à la déchetterie illico ! En attendant, et puisque Sardequin présentait son Dock encombré hier, presque incidemment, en voulant nous présenter son chatbois, voici le mien, beaucoup plus réduit ! –Cliquer sur l’image pour la voir en plus grand-. Une jolie frise pour achever cette notule sans quitter tout-à-fait sa problématique !

DockiMac

5 réponses sur “In memoriam. Le souvenir des vieilles choses”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.