On ne peut qu’en rire !

WotBrunhBel éclat de rire en perspective pour cet extrait digne du musée des horreurs !

Les lecteurs réguliers de ce blog connaissent mon amour inconditionnel de « Die Walküre » de Wagner. J’en ai découvert une très drolatique version hier, où rien ne fonctionne, et qui, pourtant, semble avoir recueilli un énorme succès auprès de ses auditeurs : le premier extrait ci-dessous, et ses tonnerres d’applaudissement intervenant n’importe quand, en sont la preuve ! Un charme et une spontanéité irrésistibles !

On appréciera donc la qualité de l’orchestre, complètement perdu après quelques mesures et jouant faux à l’unisson, le piano à la ramasse ne venant en rien compenser de ces errements, et la très belle tenue du baryton incarnant Wotan, puis l’éclatante santé de la chanteuse interprétant le rôle de Brünhilde ! Et pourtant, cela a existé, c’est une vraie représentation d’un vrai concert donné par le  « La Puma-Opera Workshop » de New-York, dans les années 60, et qui s’était spécialisé dans ce type de représentations d’amateurs sur le retour. La vedette de la troupe, Olive Middleton, vraie star, avait 80 ans bien sonnés et incarnait, dans ce spectacle, une Sieglinde désopilante…

En vrai, et bien interprété, ça ressemble au second extrait ci-dessous, beaucoup plus présentable !

2 réponses sur “On ne peut qu’en rire !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.