Murphy, sors de ce corps : encore !

eclataileangeCroyez-le ou non, mais la loi des série, parfois, ça existe et le sort semble s’acharner contre moi mon pare-brise ! Hier matin, après l’avoir intensément gratté, je prends la route tranquillement et, à peine arrivé sur l’autoroute, c’est un camion qui a projeté un caillou contre ledit pare-brise !

Résultat : un impact d’assez belle taille –en aile d’ange : risque modéré, je deviens spécialiste de la discipline…-, qui n’a pas eu, heureusement, le temps de se fissurer et qui a été réparé dans la journée par le même vitrier que l’autre fois… Et à moi les joies des transports en commun en période de marché de Noël et à l’heure de la sortie des cours des lycéens !

Le nombre de voitures atteintes du même syndrôme en attente chez ce professionnel était assez impressionnant, au demeurant : je me demande si ce n’est pas lui qui sème des petits cailloux sur les routes !

2 réponses sur “Murphy, sors de ce corps : encore !”

Répondre à Sardequin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.