Playlist longtemps désirée !

Les lecteurs réguliers du blog savent mon attrait inconditionnel pour la musique d’Erik Satie, pleine d’une bizarre quiétude et fort aimable aux oreilles. Le premier disque présenté dans la playlist du jour fut l’un de mes premiers CD, je l’ai même racheté plus tard parce que je ne savais plus à qui je l’avais prêté… C’est dire si je l’apprécie !
A mon sens et malgré une prise de son un peu trop réverbérée, c’est LE plus beau des disques consacrés à cet étrange compositeur, dont je vous ai déjà parlé de manière plus complète.

Je lorgnais sur les autres disques de Pascal Rogé –pianiste français remarquable qui effectue une grande carrière loin des regards médiatiques– depuis un long moment, mais ils n’ont jamais été publiés en série économique ou regroupés au sein d’une intégrale permettant de réduire ainsi le coût de leur achat. Hors le premier, multi-réédité et qui contient les oeuvres les plus populaires d’Erik Satie, les trois autres commençaient même à atteindre des tarifs relativement indécents pour certains d’entre eux, du fait de leur rareté et de leur quasi-épuisement sans doute. –Cliquer sur l’image pour la voir en plus grand-.

C’était sans compter sur les bacs à soldes allemands, où j’ai réussi à trouver le lot des trois manquants pour une somme très raisonnable, à défaut d’être totalement dérisoire. A moi donc ce qui constitue sans doute la plus belle anthologie des oeuvres pianistiques d’Erik Satie, et au sein de laquelle j’ai largement pioché ce matin : même si l’ensemble ne constitue pas à proprement parler une « intégrale », j’y ai même gagné une oeuvre que je ne connaissais pas, et qui avait échappé aux autres coffrets présents dans ma discothèque. Il s’agit, en réalité, d’une oeuvre posthume au titre toujours aussi évocateur : « Petite musique de clown triste », dont la partition a été complétée après la mort de Satie par son ami Robert Caby, et que vous pouvez écouter ci-dessous.

2 réponses sur “Playlist longtemps désirée !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.