Même pas in extremis !

Les bonnes habitudes se perdent ! Avant, j’attendais le dernier jour et m’armais d’huile de coude, de Ty-Pex et d’anti-migraineux pour affronter ma feuille d’impôts, pré-remplie ou pas –la partie pré-remplie étant la plus basique…-. Cette année, je m’en suis occupé deux jours avant la date fatidique ! On n’arrête pas le progrès…

L’an dernier, j’ai utilisé la « déclaration en ligne », ça allait déjà plus vite !!! Cette année, c’était beaucoup plus rapide encore :  en effet, les rubriques utilisées l’année précédente sont présentes de manière hiérarchisée, inutile de tourner la feuille dans tous les sens ou de naviguer entre plusieurs fenêtres pour les retrouver. Ensuite, ils ne demandent pas des pages d’écriture supplémentaires, puisqu’ils gardent trace des données antérieures.

Bref, je ne dirai pas « Que du bonheur ! » –faut pas exagérer quand même…– mais enfin, moins de 5 minutes là où auparavant il m’arrivait de passer bien plus de temps, c’est autant de gagné pas perdu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.