Playlist « So British » once again…

Alors que les négociations UK-UE semblent de poursuivre dans une grande difficulté, construire une playlist de musiciens Anglais sans  y glisser Purcell, Handel ou Elgar, ce n’est pas si difficile ! Même si, en définitive, ce n’est pas aussi passionnant ! J’aurais même eu « en stock » quelques autres albums –Ketèlbey, Stanford, Locke…– pour compléter une playlist entièrement « classique » et venir remplacer le très beau disque des Kinks, archétypique des groupes anglais, mais comme je l’aime beaucoup et qu’il restait dans mon thème, je n’ai pas hésité à le garder : il faut varier les plaisirs –Cliquer sur l’image pour la voir en plus grand-.

L’occasion d’entendre des oeuvres que l’on n’a quasiment aucune chance d’entendre en concert dans nos contrées. De Holst, hormis « The Planets », il ne reste que peu de choses inscrites au répertoire des orchestres non-anglais, et, en écoutant ce disque, servi par un très grand chef un peu oublié de nos jours, on peut le regretter.

A contrario, la musique étale et presque sans tension de Ralph Vaughan Williams gagnerait sans doute à être entendue en concert, ça peut être assez beau à être vu jouer. Au disque, ça semble parfois un peu longuet, malgré l’apparition ponctuelle de beaux thèmes et belles mélodies, portés par des alliances de timbres très agréables.
A ce titre, la musique de William Walton me semble plus constamment intéressante –cf. le petit extrait ci-dessous-, car bien plus dynamique et plus contrastée. De surcroît, la très belle version du jour bénéficie d’une excellente prise de son, ce qui aide encore à apprécier ce bel album.

3 réponses sur “Playlist « So British » once again…”

  1. De Ralph Vaughan Williams, je conseille les interprétations des Corydon Singers et du English Chamber Orchestra dirigés par Matthew Best (disque hyperion).
    Des Kinks, je préfère les trois albums qui se sont suivis avant : Something Else, Face to Face, Village Green.

    1. Oui, Village Green est vraiment chouette, mais il ne comporte pas « Lola », une de mes chansons favorites du groupe, digne de leurs meilleurs singles !
      Concernant William Vaughan, cette anthologie réalisée par un chef qui fut un proche du compositeur est assez nourrie et fort bien côtée, et je ne sais pas si j’ai très envie d’aller au-delà quant à la musique de ce compositeur -j’ai quelques pièces complémentaires, en outre, dans des coffrets d’anthologies d’interprètes-. Mais je note cette suggestion, pour le cas où je serais frappé par la grâce !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.