Concerto pour timbales !?

J’ai fait un bond sur ma chaise ce matin, en écoutant une version de Messiah, de Handel –fort belle au demeurant, et magnifiquement enregistrée– pour tout petit ensemble –26 musiciens d’orchestre, 20 choristes et 4 solistes– : à la fin des deux grands choeurs terminant les deuxième et troisième parties, les timbales, accordées très haut me semble-t-il, occupent presque tout l’espace sonore, et cela donne le résultat que vous pouvez découvrir dans les deux petits extrait ci-dessous : un vrai concerto pour tam-tam !

Du coup, j’ai vérifié parmi une douzaine de versions alternatives, pour me rendre compte que je n’avais pas tout-à-fait bondi pour rien.
En effet, on ne retrouve dans aucune autre version ce drôle d’équilibre : ni dans les versions « traditionnelles » avec gros effectifs, où les timbales émergent à peine des cordes –Beecham, quant à lui, rajoute des crash de cymbales…-, ni dans les versions « HIP » plus récentes, où les timbales sont généralement accordées plus bas que dans ces deux extraits, et où les effectifs sont rarement aussi réduits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.