Playlist avec un M

Pour une fois rentré à une heure raisonnable eu égard à mes retours plutôt tardifs de ces derniers jours, j’ai eu le temps de bâtir une petite playlist, composée de trois albums courts et d’un opéra, dont la caractéristique qu’ils partagent tous est que leur titre commence par la lettre M. –Cliquer sur l’image pour la voir ne plus grand-. Le choix, pour le coup, était large, mais choisir, c’est aussi éliminer…

L’opéra dont il est question est « Mathis der Maler », de Paul Hindemith, dont j’ai déjà eu l’occasion de vous parler ici ou là sur ce blog. Pas toujours facile d’accès hors ses extraits les plus célèbres –les pages orchestrales qui ouvrent chacun des trois actes-. Le livret, librement inspiré de la vie du peintre Mathias Grünewald,, est cependant bien construit et interroge la place de l’artiste dans la société et face aux institutions détenant le pouvoir. J’aime beaucoup cet opéra, malgré son austérité.

Les trois autres albums sont beaucoup plus courts, et tous issus de la première moitié années 80.

« MCMLXXXIV », de Van Halen, est paru, comme son nom l’indique, en 1984. Outre qu’il vient rappeler que le système de numération des Romains était tout sauf simple, il contient le hit majeur de cette année-là, « Jump », qui fit le tour de la planète et trusta la première place de la majorité des charts. Hors ce morceau plein de bonne humeur, l’album est assez moyen…

En revanche, « Mistaken Identity » de Kim Carnes, sorti en 1981, s’écoute encore agréablement aujourd’hui, et bien au-delà du carton que connut la chanson « Bette Davis Eyes ». Une voix attachante, un peu rauque, et de chouettes mélodies très bien arrangées. Une petite bouffée de pop rafraîchissante !

Pour finir, « Mesopotamia » de B52’s prolonge ce moment de très bonne humeur : certes, ce court album, paru en EP en 1982, se contente d’appliquer les recettes qui avaient si bien fonctionné lors de leur tout premier album éponyme, mais ça reste un vrai bain de jouvence : exactement ce qu’il faut pour bien poursuivre la semaine !

5 réponses sur “Playlist avec un M”

  1. Motets, de JS Bach, version Philippe Herreweghe de 2011

    « Music Typewriter » (ou « Máquina de Escrever Música » pour l’édition brésilienne), signé « Moreno +2 », un trio donc (avec Moreno Veloso, fils de Caetano et plus que cela). c’était le premier album du trio je crois. Après il y a eu un album signé « Domenico +2 », puis un signé « Kassim + 2″… Je propose un extrait à Sardequin et à tes autres lecteurs d:-) :
    https://youtu.be/kg4whLcBJEE

    « Machine Gun Etiquette », grand grand album de The Damned
    https://youtu.be/rICezXlOCn0

    « Mental Floss for the Globe », premier album du groupe néerlandais Urban Dance Squad
    https://youtu.be/j7krwHZRQh0

  2. Tiens, le Van Halen est dans ma liste (mise à jour) des vinyles achetés cette année 2017. Il ne sera pas dans le top 10, c’est certain.
    Sinon, le Kim Carnes, on le trouve très souvent en vide-greniers, jamais acheté ! Pas ma tasse de thé !

Répondre à Sardequin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.