Surprise pour survivre à l’hiver

L’hiver s’est tardivement installé, accompagné d’une belle grippe qui m’a trouvé tout courbaturé et fiévreux depuis hier. Comme j’avais beaucoup de choses à faire –dont un faramineux devis de plus de 3 000 € pour refaire l’électricité dans une seule pièce, en vue de l’installation de notre future nouvelle cuisine :  on s’étonne ensuite que certains préfèrent passer par des marchés parallèles…-, je ne m’en suis pas assez préoccupé hier, et je paie l’addition ce matin : j’ai ‘impression d’avoir un marteau-piqueur dans la tête !

Néanmoins, j’ai trouvé de quoi agrémenter le rayon des surprises du blog, et c’est ici. En Allemagne, il fut, de très loin, le musicien le plus célèbre et admiré de son temps, et, lorsqu’il refusa un poste à Leipzig, la ville dut contenter, « faute du meilleur »,  d’un « musicien médiocre », lequel n’était autre que Bach… Je vous laisse découvrir tout cela, qui sied admirablement à un dimanche au coin du feu, loin des derniers frimas de l’hiver ! ENJOY !

2 réponses sur “Surprise pour survivre à l’hiver”

  1. Je viens d’ouvrir ta surprise du mois et de découvrir que c’est le CD que j’ai oublié d’emprunter à la médiathèque en fin d’après-midi… Je retournerai à la médiathèque…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.