Décortiquons d’antiques mammouths !

Ce matin –et, vraisemblablement, les jours suivants aussi-, je plonge dans les entrailles de ma discothèque pour décortiquer quelques antiques mammouths !

Les mammouths, pour moi, ce sont ces gros coffrets disponibles généralement à très petits prix –eu égard à la valeur artistique et patrimoniale du contenu, d’une part, et au nombre de disques qu’ils contiennent, d’autre part– au moment de leur lancement. Je vous en ai déjà parlé ici ou là sur le blog, à peu près au moment de leur arrivée dans ma discothèque.

Leur valeur, pour certains, a très largement augmenté depuis leur achat, dans toutes les boutiques en ligne européennes –soit ils deviennent indisponibles et leur prix en occasion frôle la correctionnelle parce que leur éditeur originel a disparu et que le repreneur ne les a pas ressortis, soit parce que les éditeurs ont décidé d’une augmentation tarifaire générale de leur fond de catalogue– ! Ils contiennent le plus souvent des enregistrements tombés dans le domaine public et bénéficient d’une politique éditoriale parfois très riche, parfois presqu’inexistante.

A eux 6, ces coffrets représentent environ 300 CD –277 exactement-, que j’ai tous écoutés au moins une fois, et, pour certains, beaucoup plus. Ils contiennent très souvent d’authentiques pépites : me voici en voie d’approfondissement pour certains d’entre eux, l’occasion m’étant par ailleurs offerte de pouvoir comparer facilement certaines oeuvres très populaires, présente dans chacun d’entre eux -pour ce qui concerne la musique symphonique- en une ou plusieurs versions !

Quelques longues heures de belle et bonne musique en perspective !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.