Locomotion urbaine

Se déplacer en ville, c’est simple, rapide et pas cher… Soit je prends le tram et je suis dans l’hypercentre en 7’43, soit je prends le vélo et je suis dans l’hypercentre en 7 à 10 minutes, selon la fréquence de pédalage… Et en toute sécurité puisqu’il y a des pistes cyclables quasiment tout au long de ma route –sécurité assez relative tout de même, parce que certains prennent ces pistes cyclables pour des pistes de vélodrome et foncent à toute allure !-. J’ai testé également la « rue cycliste », spécialité locale : une assez longue avenue de 2,5 km. où les voitures n’ont strictement pas le droit de dépasser les vélos, sous peine d’amende assez salée : j’ai eu droit à quelques coups de klaxon intempestifs !!!

Encore fallait-il que j’aie un vélo, ce qui n’était plus le cas depuis quelques années. C’est chose réparée depuis aujourd’hui, avec ce nouvel engin –cliquer sur l »image pour la voir en plus grand-. Une paire de garde-boue, un jeu de lampes et un gros cadenas en sus, et me voilà à nouveau cycliste –jusqu’à 22 ans, le vélo fut mon seul moyen de transport…– ! La météo actuelle est tout-fait propice à l’activité, qui plus est !

Une réponse sur “Locomotion urbaine”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.