Raison vaut mieux que passion…

Je suis parfois trop raisonnable ! Hier, en faisant un peu le tour des boutiques climatisées pour prospecter en vue de l’achat d’un nouveau frigo, j’aurais pu m’acheter cela –cliquer sur l’image pour la voir en plus grand-. C’est assez joli, et un peu collector, non ?

Le problème, c’est que je n’aurais pas vraiment su quoi en faire et que pour un objet de décoration, ça fait un peu cher quand même ! De toute manière, dans le pire des cas et si la passion devait l’emporter, elle devrait encore être disponible dans les prochaines semaines…

5 réponses sur “Raison vaut mieux que passion…”

  1. La marque Pro-Ject fait de bonnes platines et leurs réputations n’est pas usurpée. Après, si j’en crois les informations c’est une édition limitée de la « Pro-Ject Début III DC ». Je pense que c’est modèle ancien (tout est relatif). Le fait qu’il y ait la grosse langue rouge a fait monter le prix de 100€ à l’époque, et la solde que tu as vu a fait revenir la platine au prix du modèle non « collector » !

    Bref, si tu veux te mettre aux vinyles, c’est un bon modèle. Mais gaffe à l’engrenage, gaffe aux problèmes de places et de rangements ! Et il va falloir convaincre ta moitié qu’il va falloir investir dans de nouvelles étagères, et ça, il faut des arguments en béton. Sans compter, si ton ampli n’a pas de sortie phono, l’acquisition d’un pré-ampli. Bon courage.

    Allez, c’est moi qui le dis : « Résiste… Prouve que tu as du caractère, résiste !!! » (sur l’air des lampions) !

  2. Oui, j’ai vu, sauf que le cellule de la série collector est un modèle supérieur à la version « de base ». Pour le reste, c’est assez identique à mon ancienne platine Revolver en plus « light » : un plateau qui tourne via une courroie et un bras avec une cellule au bout…

  3. C’est marrant, au bon vieux temps du vinyle, Ortofon était une marque presque de second rang, derrière les Shure, Audio-Technica et autres Grado -ou Denon et surtout Koetsu pour les bobines mobiles-. En revanche, ils faisaient des micros remarquables ! Petit Danois est devenu grand !
    Quant à Pro-Ject, la marque a su parfaitement profiter du vinyle revival -la marque est récente, la boîte a été fondée en 1991-, en s’inspirant des platines anglaises simples et efficaces -Rega, Revolver, QED…- mais assez onéreuses, pour produite des jolies platines pas trop chères et qui marchent plutôt convenablement -avec beaucoup de pièces en plastique, cela étant…-.

    1. Comme il reste peu de marques à faire des « stylus », Ortofon a su monter en gamme. Après pour le coté parfois « plastique » sur les Pro-Ject, le plastique n’est pas forcément moins solide. La réparabilité, c’est autre chose, mais c’est aussi le lot de beaucoup de produits de nos jours (il n’y a qu’à voir les derniers iMac ou MacBook Pro un peu beaucoup collés) !

      Sinon, histoire de rire (enfin si on veut) ! https://www.youtube.com/watch?v=nIkRl2-pxsg

      Tu remarqueras que plus c’est gros et cher, plus c’est moche ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.