Mes armes du moment…

Ajoutez-y une once de patience et beaucoup d’huile de coude ! La boîte rouge, au milieu, est en prévision du décryptage des notices –notamment l’installation des portes coulissantes…-, dont la lisibilité toute en dessins vient parfois heurter mon esprit cartésien… –Cliquer sur l’image pour la voir en plus grand-.

Hier, j’ai monté les 9 tiroirs seul, et assez rapidement, puis, avec Mini-Nain, nous avons monté les quatre portes vitrées –4 vitres à installer dans des rails et à insérer dans un cadre métallique pour former une porte, puis des roulettes qui viendront coulisser dans des rails, à visser sur les cadres– : près d’une heure pour la première, moins d’une demi-heure pour les trois suivantes :  une fois que le principe est acquis, ça va finalement assez vite !

Je me suis également « amusé », ce matin, à monter un caisson (2,36m x 1m) tout seul, il m’a fallu une heure bonne mais je voulais voir si c’était faisable tout seul, ce que je confirme. Sauf que c’est long et un peu complexe à manipuler, les planches étant lourdes –le caisson vide fini pèse 51 kilos-. A deux, ça doit pouvoir se faire en une vingtaine de minutes –le plus long étant de planter les 47 clous du fond : je crois que je vais essayer de trouver une cloueuse…-.

Donc : relâche jusqu’à mercredi, où j’aurai un compagnon de jeu efficace !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.