Playlist « Un dimanche avec Gustav »

Au sauter du lit et avant d’entrer en cuisine pour préparer les festivités de la fête des pères –une gigantesque paella pour 6 personnes-, une « petite » playlist consacrée aux quatre symphonies de Gustav Mahler enregistrées par le chef autrichien : l’évolution du style est assez marquée, entre les deux premiers enregistrements, très post-romantiques et dans une veine encore straussienne, et les deux derniers, où le modernisme est exacerbé –ou atténué, selon l’opinion qu’on s’en fera…– par la patte très sensuelle de Karajan. –Cliquer sur l’image pour la voir en plus grand-.

Karajan vint tard, dans sa carrière, aux symphonies de Gustav Mahler, et seulement après avoir enregistré la formidable anthologie consacrée aux trois musiciens de la seconde école de Vienne –Berg, Schönberg, Webern-. Sa plus formidable réussite, à mes oreilles, est la neuvième symphonie, dont il existe une version live « officielle » chez le même éditeur, assez similaire mais encore plus tendue. Dans tous les cas, la beauté sonore est à couper le souffle.
J’aime beaucoup, par ailleurs, la cohérence visuelle des pochettes de ces albums. Les archives filmées des répétitions montrent que celles-ci furent longues, exigeantes et exténuantes, les musiciens étant encore curieusement peu habitués à ce répertoire à cette époque. La réception critique de ces enregistrements fut bonne pour les symphonies 4 et 5, excellente pour la sixième et exceptionnelle pour la neuvième.

De très belles versions de complément, très différentes dans l’esprit de nombreuses versions contemporaines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.