Les vacances au jour le jour, 5

11 août
Pour la première fois en plus de dix ans, nous sommes allés à Berck-Sur-Mer : nous n’étions jamais descendus si loin vers le sud, presque à l’entrée de la baie de Somme ! Berck-Sur-Mer est célèbre pur sa grande plage –7 km de long, 1,5 km de large à marée basse– et ses phoques de la baie d’Authie, que nous n’avons pas vus…
Le tourisme y semble essentiellement local, et la sociologue de la population a priori très différente de celle de stations balnéaires plus huppées de la Côté d’Opale. Beau temps oblige, la plage à marée basse, était noire de monde ! La ville, qui a été assez largement bombardée durant les deux guerres mondes, présente peu d’architecture typique de la Côte d’Opale et les influences picardes se font déjà ressentir dans certaines constructions. Hors la plage, les rues de la ville sont assez peu fréquentées, les vacanciers garant leurs voitures au plus près de la plage, presque sur la digue ! Bilan du jour : 12566 pas


Menu du soir : un excellent Potjevleesch accompagné de ses frites : je l’ai d’autant plus apprécié que je n’en avais plus mangé depuis longtemps !
Playlist du jour : Charlie Watts – Jim Keltner, Project, 2000

12 août
Nous entamons une belle journée ensoleillée par une promenade matinale sur le port et la plage de Boulogne-Sur-Mer. Un port et ses abords, c’est à peu près aussi moche qu’une gare et ses abords, et tout aussi animé –les mouettes très sonores en plus ! -, avec, notamment, une vente à la criée qui se prolonge assez tard dans la matinée, à la grande joie des touristes !
Dans l’après-midi et la soirée, nos effectuons quelques emplettes à Wimereux et profitons de la digue très animée et ensoleillée. Malgré la mise en application du pass’ sanitaire, la fréquentation des restaurants est très élevée et réserver une table s’avère très compliqué ! Bilan du jour : 13617 pas.


Menu du soir : Planche de la mer à partager – Fish’n’chips
Playlist du jour : Beethoven, Sonate pour piano et violon n°9 « Kreutzer », Oïstrakh – Oborin, 1962

13 août
Longue promenade ensoleillée le long de la longue digue de Sangatte –on a longtemps cru qu’on pourrait longer la côte jusqu’à Calais, dont non voit le beffroi de très loin, mais la digue s’arrête avant-, par marée haute et vent puissant ! Comme le port de Calais est tout proche, le trafic maritime, malgré le Brexit, reste encore intense, même s’il est sans commune mesure avec ce q’ill était avant –nettement moins de gros tankers, mais toujours pas mal de ferries pour ceux qui ne souhaitent pas passer sous La Manche…-.
Le soir, nous « faisons une dernière digue », à Wimereux, à marée basse cette fois-ci, à la sortie du très bon restaurant que nous avons choisi pour notre dernier repas de vacances. Bilan du jour : 15608 pas.
Repas du soir : Soupe de poissons –je ne m’en lasse pas…– – Poitrine de cochon confite au jus réduit, frites : très bon !
Playlist du jour : Beethoven, Symphonie n°4, Kempe – Munich, 1972 -assez décevant-.

14 août
C’est l’heure du retour, sous un soleil resplendissant ! Non contents de traverser la Belgique et le Luxembourg, comme habituellement, nous faisons, de surcroît, un petit passage en Sarre allemande : c’est, grosso modo, la même distance qui sépare la sortie du Luxembourg de Strasbourg que si nous passions pr la France, et, par ailleurs, la route est moins encombrée –gros bouchons annoncés sur l’autoroute autour de Strasbourg-. En fait, la traversée de de la Sarre est très joliment vallonnée, et je connaissais assez mal cette région pourtant presque voisine, fréquentant plus régulièrement le land de Bade-Wurtemberg.
Playlist du jour : « Dans 500 mètres, tournez à gauche puis continuez jusqu’au rond-point et prenez la deuxième sortie. Continuez tout droit sur 16 kilomètres… » !

Les vacances s’achèvent dans une belle ambiance estivale !

3 réponses sur “Les vacances au jour le jour, 5”

  1. Voila de belle vacances qui laissent de beau souvenir. Moi il me reste encore une semaine avant la reprise du boulot que j’appréhende un peu…
    J’espère que vous en avez bien profité 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.