Habemus papam !

tiare_papeRassurez-vous, je ne vais rédiger la présente notule en latin, mes souvenirs en la matière sont trop lointains et je n’ai plus de Gaffiot ! Je m’en suis débarrassé avec empressement il y a près de 30 ans, lorsqu’enfin, j’ai arrêté cette langue –en licence, j’ai suivi un élément de « Latin pour historien », intéressant au demeurant, où nous étions exactement 5, et au titre duquel nous avons traduit pour notre éminent professeur les « Vie des 12 Césars » de Suétone et la correspondance de Cicéron avec Titus Pomponnius Atticus, je m’en souviens comme si c’était hier !-. Bref, du latin de cuisine amélioré…

Aujourd’hui, néanmoins, « Habemus papam » à Argentoratum –le pape était à Strasbourg, pour les non-alsaciens latinistes-, ce qui fut l’occasion :

• d’occasionner des bouchons, statut de chef d’état du personnage oblige, avec routes barrées voire fermées, stationnements interdits sur un large périmètre et maréchaussée fort visible;

• de faire carillonner toutes les cloches de toutes les églises et de la cathédrale, en harmonie s’il vous plaît ! Je n’ai pas vérifié si celles des temples, nombreux ici, ont également résonné, et je ne sais même pas, d’ailleurs, si les temples ont des cloches…

3 réponses sur “Habemus papam !”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.