Playlist Bel Canto

Parce que 2017 ne pouvait pas s’inscrire complètement dans les traces de 2016 –la rupture doit être nette, mais il faut la préparer et l’accompagner !-, c’est une playlist consacrée à des opéras italiens, qui, une fois n’est pas coutume, constituera mon quotidien.

Je l’ai appelée « Bel canto », parce qu’il paraît que, pour beaucoup, cette forme de chant lyrique un peu ancestrale est synonyme d’opéra italien. En fait, non –la preuve ici-, mais profane comme je suis en la matière, cela conviendra tout-à-fait ! –Cliquer sur l’image pour la voir en plus grand-.

Tous les ans, plutôt vers le début de l’année –au moment des premières neiges, comme aujourd’hui !-et en guise de résolution, je m’adonne à ce genre : je ne généralement persiste guère, parce que je n’y trouve pas d’excessif plaisir, même si certains airs sont vraiment beaux : c’est sur la durée que je n’accroche pas, et, très souvent, sur les accompagnements orchestraux –sauf pour la « Turandot » de Puccini, vraiment bien du début à la fin : le premier extrait ci-dessous vous prouvera que j’ai raison, surtout si vous l’écoutez un peu fort !-, ou encore moins, la plupart du temps, sur les livrets : les brumes wagnériennes ou les marais de Berg me manquent cruellement !

Cela étant, j’ai découvert avec un certain plaisir le « Bal masqué » de Verdi, qui attendait depuis des années une écoute intégrale, dans une version à la formidable prise de son et qui fait la part belle à un orchestre absolument souple et diaphane –second extrait-, sans doute totalement mais heureusement hors-style dans ce répertoire –d’autres plus connaisseurs que moi pourront vous le confirmer-. Le dernier enregistrement studio du chef, paru peut de temps avant son décès.

Autre changement notable et qui vous aura peut-être sauté aux yeux : en 2017, les liens et cadres des playlists seront verts, car tel est mon bon plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.