Des goûts et des couleurs, 5

Schumann – Quatrième symphonie

La quatrième symphonie de Schumann est une des oeuvres que je fréquente le plus souvent nocturnement, lorsque je n’arrive pas à trouver le sommeil. J’en ai donc une palanquée de versions –certaines, comme celle de Celibidache,  par exemple, fort pauvre en couleurs, je ne les écoute quasiment jamais, mais elles font partie de coffrets– et je la connais dans ses moindres recoins ! Ce n’est pas le cas des autres symphonies du compositeur, que j’apprécie assez modérément…
Comme toujours, cette série se lit de gauche à droite, ayant classé par colonnes successives mes versions préférées. Comme toujours aussi, ce classement est éminemment subjectif et pourra être très amplement contesté !
La version que je préfère, enregistrée en concert derrière le rideau de fer, d’un souffle extraordinaire, est malheureusement très difficilement disponible, n’a jamais été rééditée mais constitue cependant un disque à mettre entre toutes les mains oreilles ! –Cliquer sur l’image pour la voir en plus grand-.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer