Devinette printanière

Le retour du printemps –et le décalage horaire– nous permettent de profiter pleinement de jolis levers de soleil quand il ne pleut pas ! Cette devinette sonore cache trois évocation de levers de soleil et un intrus –qui n’en est donc pas un– : il s’agit de retrouver cet intrus parmi ces quatre extraits. Très facile en réalité !

Quant à moi, je file à travers la campagne : comme ie temps est particulièrement nuageux, je n’aurai même pas l’occasion de profiter d’un joli paysage !

Analogie sonore : réponse à la devinette

Je vous avais proposé, ici et il y a un peu longtemps, une devinette restée sans solution, alors que je pensais qu’elle était plutôt facile à résoudre.

Le second morceau, inspiré du premier mouvement du seizième et dernier quatuor à cordes de Beethoven, proposé en premier extrait, donc, est l’introduction du dernier mouvement de la troisième symphonie de Mahler, que je vous recommande avec ferveur d’écouter en entier : ce mouvement est l’une des plus grandes réussite du compositeur, à mes oreilles au moins.
Sardequin avait proposé une solution plutôt pertinente, mais pourtant erronée…

Devinette pour finir l’année…

Avant de vous livrer la devinette de décembre, je tiens à rappeler qu’une devinette proposée en novembre n’a pas trouvé de réponse à ce jour : elle se trouve ici. Voilà qui est dit !

Pour finir l’année, je vous propose de me dire quel est le seul morceau de blues qui a jamais occupé la première place des charts anglais depuis leur création, aussi étonnant que cela puisse paraître !
J’ai un peu vérifié ici ou là avant de vous soumettre cette devinette, mais il semble que ce soit effectivement une réalité !

Allez, je vous laisse chercher parmi cette liste, et que le meilleur gagne !
[spoiler]• The Rolling StonesDown In The Hole
• Fleetwood MacMy Baby’s Good To Me
• Led ZeppelinYou Shook Me
• John Mayall And The BluesbreakersDouble Crossing’ Time
• The YardbirdsSteeled Blues
• The BeatlesYer Blues
• The Rolling Stones Little Red Rooster
• Led ZeppelinSince I’ve been Loving You
• Them Featuring Van MorrisonGo On Home Baby
• John MayallLaurel Canyon Home[/spoiler]

Devinette en noir et blanc !

Pour finir novembre en beauté, une petite devinette en noir et blanc –ici, il fait nuit tôt et un peu de neige est tombée aujourd’hui…– semble bien adaptée à ce jour historique, puisque l’un des deux jeux vidéos proposés sur l’image ci-dessous –cliquer dessus pour la voir en plus grand– fête ses quarante ans !

Les questions de cette devinette seront simples pour les lecteurs de ma génération, qui ont un peu grandi avec ces ancêtres ludiques, qui coûtaient un bras !
Quel est le nom de chacun des deux jeux que vous pouvez voir sur l’image ?
Des deux, lequel fête ses 40 ans ce jour ?
Question subsidiaire : y avez-vous joué un jour ?

Devinette : analogie sonore

Une fois n’est pas coutume, la devinette de ce jour va solliciter un peu –mais très agréablement, selon moi, parce que dans les deux cas, on touche aux sommets…– vos oreilles :
• je vous propose, d’abord, d’écouter un très court extrait du mouvement lent du seizième –et dernier– quatuor à cordes de Beethoven, ci-dessous.

• Ensuite, je vous propose d’écouter un autre extrait, à peine plus long, d’une oeuvre qui trouve son inspiration mélodique dans le thème de ce quatuor, ci-dessous.

La question du jour est simple, et vous l’aurez sans doute devinée : quelle est donc cette oeuvre ? Et, subsidiairement, qui en est le compositeur ? A vos claviers !

Devinette pour entamer novembre

Celle-ci est peut-être difficile, ou pas… Cela dépendra de votre sagacité ! Pour y jouer, c’est assez simple, en revanche : vous allez ici, puis et encore .
Vous écoutez plus ou moins longtemps, selon votre humeur, les titres qui vous sont proposés –franchement, ils ne sont pas très tentant, mais bon, pour s’amuser un peu, ils font tout-à-fait l’affaire…-.

Première question : normalement, si vous avez les oreilles bien faites, ce dont je ne doute pas,  et un peu de mémoire musicale, vous devriez quand même remarquer quelque chose… Oui, certes, mais quoi exactement ?
Seconde question : et alors, à votre avis, quelle est la musique qui a influencé cela ??? La réponse se trouve dans les pages de ce blog, quelque part, j’en suis sûr !
En cas d’éventuel ex-aequo, celui qui trouvera la notule qui s’y rapporte sera déclaré gagnant. Prêts ? A vos claviers ! Comme toujours, le vainqueur se verra récompensé !

Devinette résolue !

Il y a un petit mois, je vous proposais une devinette facile, dont on va dire que Christophe a donné la bonne réponse –je ne doute pas que les initiales F.S. cachent autre chose que Frantz Schubert dans son esprit-.
Et c’est une bonne réponse, puisque qu’il s’agissait de la transcription pour orchestre du « Moment musical n°3 » du musicien myope par le chef Leopold Stokowski.Il gagne donc une chouette récompense !

La devinette que je souhaitais vous proposer pour octobre est trop difficile pour trouver une réponse rapide, mais, bientôt –à partir du 26 octobre pour les plus pressés-, vous serez peut-être en mesure de trouver la bonne réponse, avec un peu de sagacité et une maîtrise suffisante de l’anglais : qui est le véritable assassin de J.F. Kennedy ? Si vous trouvez une réponse éclairante dans les prochains jours, je serais curieux de la connaître !

Original et copie -ou presque- en forme de devinette

Conséquence de notre petit échange avec Christophe, suite à la notule précédente, je suis actuellement plongé, de manière sporadique –beaucoup de travail ces derniers jours, et peu de temps à consacrer aux loisirs…-, dans des disques de transcriptions en touts genres –un genre que je semble affectionner plus que lui 😉 ! -.

L’album que j’écoute en ce moment est tout-à-fait à mon goût, le chef, organiste de formation étant un spécialiste du genre –je vous en avais déjà parlé ici-.

Même si la pochette du disque annonce des transcriptions de Bach et reprend la pochette du LP  d’origine, le CD comprend également des compléments qui ne sont pas consacrés au compositeur. On y trouve notamment cette courte transcription pour orchestre –extrait 2– d’une oeuvres initialement composée pour le piano –extrait 1-.

Celui qui trouve le compositeur de l’oeuvre originale gagnera un joli cadeau, comme d’habitude ! En cas d’ex-aequo, parce que c’est quand même assez facile, vous pouvez donner le nom de l’oeuvre !

Deux solutions pour deux devinettes

Il y a presque longtemps, je vous rappelais ici que deux devinettes restaient en attente de solution… Personne, en définitive, ne les a résolues, j’en livre donc les solutions.

Concernant la première, vous trouverez ici une solution illustrée, qui vaut bien mieux qu’un long discours !

La seconde était à peine plus compliquée : la chanson longtemps inédite en France était « Crabsody in blue » d’AC/DC, qui, hors Australie et hormis le tout premier tirage européen en nombre très limité –le groupe n’ayant pas encore percé à l’échelle de son succès ultérieur à cette date-, était remplacée sur le 33T par une version écourtée de « Problem Child », repris d’un album précédent : une forme d’auto-censure, les paroles étant particulièrement équivoques quant à la danse des morpions –c’est eux qui dansent dans le blues…– et à la manière de stopper cette danse…

Un joli blues, au demeurant, très classique formellement, où Bon Scott –cliquer sur l’imagette de droite pour voir son portrait en plus grand– se montre très à l’aise et où la relative sobriété de la guitare d’Angus Young fait mouche !

Devinettes en rade avant les soldes d’été de l’atelier

C’est comme les périodes de soldes : tout doit disparaître ! Avant la fermeture d’été de l’atelier, je vous rappelle qu’il reste deux devinettes en rade !

J’ai fait mon deuil de la plus ancienne, ayant bien compris que la nouvelle géographie, c’est comme les mathématiques modernesc’est comme ça que j’ai appris les maths, tout petit, et j’en garde un souvenir attendri…– ou l’orthographe rénovée : ce n’est pas vraiment du goût des lecteurs réguliers et occasionnels de ce blog !
En revanche, la seconde reste relativement accessible avec un peu d’attention… Sa résolution vaudra un joli cadeau à son auteur !