Devinette très facile !

La devinette de ce 1er mai est toute facile ! Quand le cinéma influence le rock, cela donne lieu, parfois, à de jolies pochettes d’albums !
Il s’agit, aujourd’hui, d’observer même pas trop attentivement l’image ci-dessous, puis de répondre aux 2 questions :
de quel film est extraite la première photographie ?
quel est l’album dont la pochette s’en inspira largement (nom du groupe – titre de l’album) ?

Après cela, vous pourrez partir à la cueillette du muguet, et, durant tout le mois, profiter des ponts traditionnellement offerts en mai !

Devinette [fonetik]

Comme chaque mois, une petite devinette visant à égayer les lecteurs de ce blog vous est proposée. Celle d’avril est plus drôle que difficile !

• Dans quelle langue exotique -et faisant l’objet d’un diplôme universitaire délivré en France cependant-, traduite quasi-phonétiquement, est écrit ce court dialogue ? C’est assez facile si on le lit à voix haute.

[Cho-ng, chiin’t d’Soun sèyt choun ?]
[Yo, Cho-ng, d’Soun chiin’t shoun sèyt lo-ng !]

Question subsidiaire : qui saura traduire ce dialogue ?

Devinette matinale « Gloires disparues »

La devinette matinale est relativement facile à résoudre pour ceux qui ont grandi avec les premiers ordinateurs proposant des interfaces graphiques et, donc, de jolies –ou parfois moins jolies– icônes. Petite larme émue… Observez l’image ci-dessous et essayez de retrouver à quoi correspond chacune des petites illustrations proposées. 

Cliquer sur l’image pour la voir en plus grand-.

Une chose est sûre : vous ne devriez plus les voir sur un ordinateur actuel, ou alors, c’est qu’il est déjà très ancien et que vous avez un musée du numérique dans votre maison !

A vos claviers !

Devinette : en guise de réponse !

La devinette mensuelle vous a laissés perplexes, même si les réponses apportées étaient pertinentes et pas complètement éloignées de la bonne solution. Pour autant, vous n’êtes pas allés assez loin dans l’exotisme…

Le sport envisagé était la canne de combat, très en vogue au début du vingtième siècle, et en particulier en France, où il fut codifié. Cette activité très spectaculaire était notamment enseignée aux brigades mobiles de police, les fameuses brigades du tigre, conjointement avant la savate. Ce sport est également évoqué en filigrane dans de nombreux romans populaires du début du 20ème siècle –Maurice Leblanc (Arsène Lupin, qui semble en être un bon spécialiste), Gustave Le Rouge (le mystérieux Docteur Cornélius)…-.

Le champion incontesté de cette spécialité est Benjamin Latt, qui possède l’un des plus beaux palmarès du sport français et reste pourtant complètement inconnu de public français.

Devinette sportive -et difficile-

Même si elle est difficile, la devinette du mois n’est pas insurmontable !

L’image proposée en support illustre le palmarès d’un sportif né à Strasbourg, toujours actif à ce jour, et, vous le constaterez, c’est l’un des plus beaux palmarès du sport français : déjà 34 médailles glanées tout au long de sa carrière, dont 24 en or !
Indices supplémentaires : il pratique un sport de combat, qui n’est pas le judo cependant.
Questions : dans quel sport ce sportif s’est-il illustré ? Et, d’ailleurs, qui est ce sportif ?

A vos claviers !

Une devinette – Une réponse

Il semble que la devinette que je vous proposais l’autre jour a dépassé votre sagacité : un seul essai de réponse, et pas le plus petit début de commencement d’une idée pertinente…

L’objet dont il est question dans cette devinette est l’iPod dans l’une de ses toute première mouture :  l’époque, il était blanc et alu, avec une mollette tout-à-fait innovante et astucieuse. Son succès dépassa celui du WalkMan de Sony dans les années 80, et la demande était telle qu’Apple en sortit assez rapidement une version pour les utilisateurs de PC, sous marque Hewlett Packard.

A cette occasion, le conditionnement simple, sobre et beau de l’objet original fut, bien évidemment, adapté aux utilisateurs de PC : c’est tout l’objet de cette publicité satirique, soutenue par la musique de Danny Elfman, composée pour le drolatique film « Pee Wee Big Adventure ».

Devinette de février

Voici une petite musique bien agaçante et très connue, qui servit notamment de bande originale à un film très célèbre des années 80.

Mais elle servit aussi de support à une publicité parodique, en 2005, pour un produit mythique du début du 21ème siècle, lequel venait avantageusement remplacer un produit tout aussi mythique de la fin du 20ème siècle !

Remuez vos méninges : de quel produit s’agit-il et pourquoi cette publicité parodique ? Si, en plus, vous trouvez un lien vers la vidéo de cette publicité fort amusante, ce sera encore mieux ! A vos claviers !

Devinette de janvier : la solution !

Les propositions de solution à la devinette du mois de janvier étaient, en définitive, assez éloignées de la bonne solution : le guitariste que l’on entend dans cet extrait est Eddie Van Halen, guitariste du groupe Van Halen, et l’extrait provient de leur second album, simplement intitulé Van Halen II –1979, très bon, mais beaucoup moins connu que leur premier-.
Certes, le guitariste est beaucoup plus connu pour ses prouesses à la Fender Stratocaster, mais il ne dédaigne pas, ponctuellement, la guitare acoustique.

La chanson, intitulée « Spanish Fly« , est en fait assez proche, dans la façon de jouer, du morceau « Eruption » paru sur leur tout premier album –excellent d’ailleurs-, qui fit sensation à l’époque de sa sortie, avec l’utilisation, notamment, de la technique du tapping. Sur ce premier album, d’ailleurs, le jeune –à l’époque– virtuose s’était déjà illustré à la guitare acoustique sur cet excellent titre livré en extrait.

Devinette acoustique

En guise de devinette –la dernière, qui date d’il y a près de trois mois, était restée sans solution-, débutons l’année avec un petit morceau de pyrotechnie acoustique ! Je vous propose d’écouter le petit morceau ci-dessous et d’essayer de deviner de quel guitariste, connu, il s’agit. C’est plus facile qu’il n’y parait, le style tant assez reconnaissable.

La performance, au demeurant, puisqu’il s’agit plus de cela que d’un chef-d’oeuvre musical, s’avère parfaitement maîtrisée !  A vos claviers !