Playlist du jour d’avant

DiablAnnivPourquoi le jour d’avant ? Parce que, comme l’année dernière à la même époque, demain, je serai un peu plus vieux… Du moins, c’est ce qu’indiquent le calendrier et l’état civil  :mrgreen: !

Pour affronter le temps qui passe, cette playlist fera tout-à-fait l’affaire, dans un premier temps… –Cliquer sur les images pour les voir en grand-. Et demain, vous aurez droit à une jolie surprise –et un repas convivial concocté par moi-même, auquel il faudrait que je commence à réfléchir un peu…– pour fêter cet événement –moi aussi, si ça se trouve, j’aurai droit à des surprises  😀 – !

Playlist19102015

Quarx331Et puisqu’on en parle, aujourd’hui, en guise de surprise –mauvaise, très mauvaise, pour le coup !-, j’ai été confronté à un vrai gros bug de Quark XPress dans le nouvel OS X, qui le rend à peu près inutilisable sans risque de tout perdre à n’importe quel moment…
Une mise à jour semble s’imposer –et il y en a une à faire, en effet, je viens de le vérifier : plus de 400 Mo, ce qui est finalement assez peu selon les normes actuelles, mais quand on pense que la version complète de Quark XPress 3 tenait sur deux disquettes dans les années 90, on est en droit de s’interroger !-. Du coup, je suis passé temporairement à InDesign, que je hais que j’exècre que j’abhorre…

Auscultons une discothèque

Et hop, une mise en graphique pour commencer –cliquer sur l’image pour la voir en grand-.

DiscoAuscultation

Quelques commentaires :

• comme attendu, Beethoven puis Wagner sont largement en tête en classique, et The Rolling Stones et The Cure en pop-rock : quelle surprise !
• plus inattendu : Mozart est en troisième position en classique ! Le bougre a beaucoup composé –plus de 600 oeuvres répertoriées-, et il suffit de quelques intégrales des symphonies et des concerts pour piano pour faire croître rapidement la courbe… Mahler et Bruckner, à l’inverse,  sont de piètres producteurs ! Quant à Wagner et ses dix opéras effectivement inscrits au grand répertoire…
• cet ensemble représente exactement 50% de ma discothèque –hors récitals, classés à part– à ce jour –et le fichier est quasiment à jour…- : j’aurai voulu le faire exprès que je ne m’y serais pas pris autrement !
• la prise en compte des récitals pourrait changer un peu ce classement : on y retrouve beaucoup de Liszt –chez les pianistes– et de Schubert –chez les chanteurs-.

Tu dors ? Non, j’écoute…

Johann_Sebastian_BachDes Variations Goldberg, de Johann-Sebastian BACH -évitez de prononcer [Bak] dans nos contrées, sous peine de froncements de sourcils interrogatifs ou vaguement moqueurs, préférez donc le beaucoup plus correct [BaR]- à peu près tout le monde connaît ne serait-ce que leur « Aria » -en écoute en fin d’article-, qui est le morceau préféré d’Hannibal Lecter, et que l’on entend dans le Silence des Agneaux. La légende dit que l’oeuvre fut composée pour un baron insomniaque, qui se les faisait jouer, nuit après nuit, pendant qu’il ne dormait pas… Le portrait de Bach, à gauche, le présente tenant à la main la partition de ces variations.

Pour clavecin ou pour piano, voire arrangée pour différents petits ensembles plus ou moins pertinents, l’oeuvre est relativement accessible, écoutable en plusieurs fois, puisque composée d’un air, de 30 variations sur cet air, et d’un retour final à l’air initial. Selon les interprètes, elle dure de 35 minutes à 1 heure environ -certaines reprises ne sont pas toujours effectuées-.

Nain Junior, celui qui joue fort bien de la guitare, en est devenu amateur ! Yes !!! Je lui ai donc légué 😈 trois versions dès hier, afin d’entretenir son goût qui va s’améliorant… Il lui reste maintenant à découvrir les Variations Diabelli, de Beethoven (un air et 33 variations  : défi relevé, Bach est battu à son propre jeu… Mais ceci est une autre histoire) !